Votre plan d’affaires ne vous a pas permis d’obtenir le financement souhaité. Que devez-vous faire maintenant?

par | Jan 23, 2019 | Conseil | 0 commentaires

Suivant la présentation de votre plan d’affaires, vous n’avez obtenu le financement souhaité. Quelles ont été les raisons formulées par le prêteur?

1. Les états financiers prévisionnels ne sont pas basés sur des données solides;

Estimation des revenus :

  • Avez-vous utilisé les résultats d’une étude du marché confirmant l’intérêt de la clientèle visée pour planifier les revenus de votre entreprise?
  • Avez-vous estimé la réaction des firmes concurrentes à votre arrivée dans le marché? Est-il possible qu’elle ait un impact sur votre performance financière?
  • L’ampleur du marché a-t-elle été spécifiée? Si oui, la source d’information est-elle crédible?
  • Les tendances du marché sont-elles issues de sources crédibles? Concernent-elles réellement votre secteur d’activité ou sont-elles trop larges?

Estimation des dépenses :

  • Avez-vous minimisé vos dépenses? Cela vous rendra-t-il vulnérable à court, moyen ou long terme pour faire face à la réalité?
  • Avez-vous exagéré les dépenses requises pour gérer votre entreprise au cours des trois prochaines années? Par exemple, choisir un local trop grand et, donc, trop coûteux, embaucher un trop grand nombre d’employés, etc.

Estimation des profits :

  • La rentabilité de votre projet est-elle trop faible?
  • La rentabilité de votre projet est-elle trop éloignée dans le temps?

Financement demandé :

  • Le risque encouru par l’institution financière est-il trop grand?
  • Les produits de financement demandés sont-ils disponibles?
  • Votre mise de fonds est-elle insuffisante?

2. L’absence de stratégies inhérentes aux caractéristiques du marché

Il est indéniable que vos stratégies doivent convaincre la clientèle visée : 

  • La clientèle visée a-t-elle les moyens d’adhérer à votre offre?
  • La localisation et l’emplacement de votre commerce sont-ils choisis stratégiquement?
  • Les outils de communication contribueront-ils à bâtir efficacement la notoriété de l’entreprise?

Afin d’attirer davantage l’attention de votre clientèle et l’intérêt de votre prêteur, revoyez votre proposition.

3. L’échéancier de déroulement du projet est-il irréel?

De toute évidence,  votre plan d’affaires doit être bâti sur des éléments solides. Alors, votre échéancier contient-il trop d’inconnus ou d’impondérables pouvant avoir un impact important sur l’échéance? Êtes-vous trop optimiste? 

4. L’absence de plan B ou l’incapacité de réagir aux imprévus 

Par ailleurs, préparez-vous à réagir promptement à toutes les situations pouvant nuire à votre implantation dans ce marché en planifiant adéquatement les ressources humaines, opérationnelles, matérielles et financières nécessaires.

5. L’institution ne finance pas ce secteur d’activités

 Lorsque vous prendrez rendez-vous avec un futur prêteur, décrivez-lui brièvement votre projet afin de connaître l’intérêt de la succursale ou, encore, de l’institution financière vis-à-vis le type ou le secteur d’activités.

Autres considérations :

Le prêteur rencontré a peut-être formulé quelques réserves au sujet des points suivants :

1. Quel est votre profil de crédit? 

Visitez le site web d’Equifax et obtenez un aperçu instantané de votre profil et historique de crédit. La majorité des prêteurs y ont accès et peuvent ainsi mieux évaluer le risque de vous supporter dans ce projet. 

Si votre profil de crédit est peu reluisant, il est normal qu’une institution financière soit réticente. Dans ce cas, il est préférable de prendre quelques années pour retrouver votre équilibre financier. Ainsi, votre stress sera mieux contrôlé. 

2. Votre projet occupe-t-il une niche spécifique représentant un plus grand risque commercial et, donc, financier?

Si tel est le cas, partagez le risque financier entre plusieurs prêteurs.

3. Le document comporte-t-il trop de détails techniques? 

Il est possible que le lecteur de votre plan d’affaires ne possède pas les connaissances techniques nécessaires pour comprendre et même s’intéresser aux nombreux détails techniques s’y trouvant. 

Que devez-vous faire maintenant ? 

1. Le document comporte trop de détails techniques 

Pour en faciliter la lecture et la compréhension, votre plan d’affaires ne doit contenir qu’un bref résumé (un paragraphe) de chaque élément technique que vous considérez important dans le succès de votre démarche. Tout le reste de l’information doit être disponible en annexe. Ainsi, les lecteurs intéressés pourront y avoir accès alors que les autres poursuivront leur lecture. 

2. Les états financiers prévisionnels ne sont pas basés sur des données solides 

Plus précisément, votre plan d’affaires doit contenir en annexe les informations suivantes : 

  • Les résultats d’une étude de marché effectuée dans le but de confirmer le profil et l’intérêt de la clientèle visée.
  • Les résultats d’une étude de la concurrence (forces/faiblesses).
  • Des statistiques communiquant l’ampleur (en dollars) du marché visé.
  • Des articles issus de sources crédibles estimant la tendance du marché visé (hausse, stabilité ou baisse) en pourcentage.
  • Une description honnête de l’environnement dans lequel évoluera votre entreprise (opportunités et menaces). 

Malgré tout ces conseils, si vous jugez que votre plan d’affaires est irréprochable, soyez plus vigilent dans le choix de l’institution financière. La concurrence est forte et elle se positionne généralement dans des marchés spécifiques. 

Évaluez les possibilités suivantes : 

Finalement, ne vous découragez pas : d’autres alternatives peuvent être mises de l’avant :

  • Financer votre entreprise grâce à votre entourage : Love Money;
  • Utiliser les services d’un courtier en financement professionnel;
  • Trouver un ange financier;
  • Convaincre un ou plusieurs associés de se joindre à vous. 

En guise de conclusion, permettez-moi cette citation de Steve Jobs sur la persévérance : 

« Je suis convaincu que près de la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs prospères des non-réussis est la pure persévérance. »

Contactez-moi sans attendre:
Hélène Collette MBA
MONPLAND’AFFAIRE.ca

helene@monplandaffaires.ca
info@monplandaffaires.ca
514-934-5420